Ôm…Lokahe samasta sukinah bhavantu Ôm… Que tous les êtres au monde soient soulagés de toutes peines et maladies
Sarve santu nirâmaiâh Qu'ils aient en vue la joie totale
Sarve bhadrani pashiantu Qu'ils soient détachés de la tristesse
Mâ kashtyit dukha bhâg bhavet Plus de gêne, ni d'incomfort dans le monde !
Ôm… Shantih shantih shantihi ! Amen. Paix paix paix !

Sloka transcrit de l'oral à l'écrit. Thanks to Sri Jayendra Saraswati Ayurvedic College of Punamalee (Chennai).

Massage ayurvédique

Relatif au massage Abhyanga

On peut se référer à cette feuille de soin avant d'entreprendre une thérapie par le massage Abhyanga (aux huiles ayurvédiques : tailam).

Indications

  • Problèmes nerveux (agitation, angoisse, peur, pertubation traumatique, état de stress, de fatigue et de tension nerveuse, d'émotivité exacerbée).
  • Pratique quotidienne ou fréquente d'une activité physique.
  • Consommation problématique et régulière d'alcool. Comportements adictifs.
  • Fatigue oculaire.
  • Soif anormale.
  • Insomnie et cauchemard.
  • Physique filiforme et maigre.
  • Problème de teint (pâleur,…)
  • Problème de surpoids ou douleurs au ventre.
  • Personne agée.
  • Enfant.

L'abhyanga peut être appliqué jusqu'à 21 jours d'affilés (à la fréquence d'un par jour ou par deux jours). Un abhyanga par semaine ou une fois toutes les deux semaines est le rythme recommandé pour envisager d'en tirer des bienfaits à long termes. Il faut dans tous les cas envisager une régularité (demander un ajustement tariffaire).
Après le massage, la personne retrouve un dynamisme revivifiant, elle tend vers Rajas. Si elle est calme et reposée, rêveuse et inspirée, elle tend vers Sattva.

Bienfaits

  • La peau sera plus douce, la fatigue diminuée, le vieillissement prévenu, le tissu capillaire renforcé, l'immunité et le pouvoir de résistance augmentés de même que pour le tonus musculaire, la vue ainsi que la mémoire améliorées, les émotions exacerbées seront tempérerées, on retrouvera un sommeil réparateur et profitable.
  • Les problèmes de type Vata seront purifiés.

Contre-indications

  • Les 3 premiers jours de la période de menstruation féminine en particulier si douleurs/crampes ou en cas de pertes importantes.
  • Fièvre.
  • Toux virale.
  • Prise d'antibiotique ou autre prescription médicamenteuse non-indiquée (demander d'abord l'avis du médecin).
  • Excés de mucosités dans le corps (Kapha en excés) : rhume, grippe, problèmes sur les voies respiratoires (garshana conseillé).
  • Indigestion, vomissement (voir chi nei tsang).
  • Intoxication alimentaire ou d'un autre système circulatoire.
  • Ascétisme et jeûne prolongé.
  • Ventre démesurément gonflé (comme un ballon) (udvartana conseillé).
  • Diarrhée (voir chi nei tsang).
  • Pouvoir digestif trés faible.
  • Maladie infectieuse.
  • Eczema, allergie capillaire et psoriasis.
  • Les 3 à 5 semaines suivant une opération chirurgicale.
  • En cours de purge intestinale, lavement ou autre (pitzichil conseillé).
  • En cours de traitement du cancer.
  • Après un repas complet.
  • Après un rapport sexuel

En cas de contre-indication, on reportera l'abhyanga et un autre soin sera envisagé : massage sattvique, Garshana, Padabhyanga, Pranathérapie,…

Après massage

Boire un verre d'eau à température ambiante ou une tisane.
Aprés un abhyanga, il est conseillé de rester au calme, de ne pas avoir de rapport sexuel ni d'activité stressante ou sportive et d'être entièrement disponible à l'écoute de soi et du corps.
Pour permettre aux huiles thérapeutiques et à l'énergétique ou vibration du massage de continuer leur effet, il est recommandé ne pas prendre de douche dans l'heure voire les deux heures suivant l'abhyanga. On peut prendre un bain bien chaud. Dans tout les cas, proscrire le savon.

Δ Haut de page

Valid HTML 4.01 Strict